Parier sur les sports extrêmes

Parier sur les sports extrêmes

sports-betting-tennis-300x199Les sports extrêmes, quèsaco ? Ce sont des sports particulièrement dangereux qui exposent le sportif qui les pratique à des blessures graves ou la mort en cas d’erreur. Ils sont différents des jeux en ligne comme bingo app ou même des autres sports. Dans les années cinquante, cette notion ne couvrait que l’alpinisme, la course automobile et la tauromachie. Par la suite, la notion s’est élargie pour inclure des sports comme le deltaplane, le parachutisme, le motocross, etc. Aujourd’hui, la liste est relativement longue. On serait tenté de penser que le label « sport extrême » a un côté valorisant, qui a encouragé son emploi pour des sports qui sont certes difficiles, mais pas excessivement dangereux.

Peut-on parier sur un sport extrême ? Le pari sportif est une vieille pratique. En effet, il y a plus de deux millénaires, en Grèce antique, les premiers paris sportifs avaient été à l’honneur pendant les olympiades. Les Romains avaient pris la relève, en transformant ce pari en véritable institution, lors des combats de gladiateurs. Aujourd’hui, partout dans le monde, les paris sportifs sont acceptés, qu’il s’agisse de courses de chevaux, de combats de boxe ou de matchs de football. Par ailleurs, les États encadrent cette activité non sans raison d’ailleurs, surtout si on tient compte des revenus substantiels qu’elle génère. À titre d’exemple, en Europe, cette « industrie » rapporterait jusqu’à 10 milliards d’euros par an.

La boxe est un sport extrême. Le rugby à certains égards est un aussi. Pourtant, les pronostics concernant ces disciplines sont largement acceptés par les populations de tous les pays. Mais alors où est le problème ? C’est simplement une question d’éthique. Certaines personnes ne le feraient pas par conviction religieuse. D’autres s’appuient sur la liberté individuelle, et ne formulent aucune objection, quel que soit le cas. Est-il choquant de parier sur le résultat d’une course en kitesurf ? Sans doute pas. La question serait probablement autre pour bon nombre d’entre nous, s’il s’agit de parier sur un record d’apnée. En définitive, la participation à un pari sur l’extrême dépend de la conviction intime de chacun.